Fred - vainqueur à pointe à pitre

Flash Info : Frédéric Denis (Nautipark) vainqueur à Pointe-à-Pitre

Frédéric Denis (Nautipark) vainqueur à Pointe-à-Pitre
du classement prototype Eurovia / Cegelec

Le navigateur trinitain a franchit la ligne d’arrivée de la Mini Transat îles de Guadeloupe ce vendredi 13 novembre à 10h 12mn 30s HF TU+1, soit à 5h 12mn 30s heure de Pointe-à-Pitre. Arrivé lors de la première étape en troisième position à Lanzarote, moins de 6 min derrière Axel Tréhin (Aleph Racing), il devrait logiquement être déclaré vainqueur de la Mini Transat îles de Guadeloupe, ses plus proches adversaires étant relégués à plus de 50 milles.
Sa vitesse moyenne sur l’orthodromie est de 9,04 noeuds. Il a parcouru sur l’eau la distance de 3230,79 milles, soit 455 milles de plus que l’orthodromie, en 12 jours 19h 02 mn 30s. Sa vitesse surface est de 10,52 noeuds de moyenne.

CHIFFRES CLES
– 20e édition
– 72 inscrits
– 63 concurrents partants pour la 2e étape
– 15 nationalités : 1 AUS, 2 BEL, 1 CHN, 7 ESP, 1 EST, 39 FRA, 3 GBR, 3 GER, 1 IRL, 6 ITA, 2 NED, 1 POL, 1 POR, 1 RUS, 3 SUI
– 33 coureurs étrangers soit 45% de la flotte
– 39 coureurs français, soit 55% de la flotte
– 4 Femmes, 68 Hommes
– Âge moyen : 33 ans
– Le plus jeune : 22 ans au moment du départ / Quentin VLAMYNCK (FRA)
– Le doyen : 56 ans au moment du départ / Carlos LIZANCOS (ESP)
– Ils sont 52 à participer à la Mini Transat pour la première fois. 20 récidivistes dont 16 pour la 2e fois, et 4 pour la 3e fois.

LE PARCOURS
– 4020 milles = 7445 km la distance à parcourir
– 2 étapes : Douanenez -> Lanzarote -> Pointe-à-Pitre
– 1ere étape partie de Doaurnenez le 19 septembre et remportée par Davy Beaudart en prototype et Ian Lipinski en bateau de série.
– Départ 2e étape Lanzarote le 31 octobre —–> 2770 milles —–> Pointe-à-Pitre arrivée prévue le 14 novembre
– Au total, les marins passeront 28 jours / 4 semaines de mer en solitaire

Note aux rédacteurs
La Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 : Pour sa 20e édition et pour la deuxième fois consécutive, la Mini Transat revient à ses origines avec un départ de Douarnenez. Le port cornouaillais verra s’élancer la flotte des 72 solitaires le 19 septembre vers Lanzarote où les Mini 650 feront escale avant de partir le 31 octobre à l’assaut de l’Atlantique. Après un peu moins de trois semaines de mer, les navigateurs couperont la ligne d’arrivée de la Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015 à Pointe-à-Pitre où la douceur des Caraïbes les attendra. Sur le plus petit bateau de course au large au monde, le talent de chacun des skippers saura s’exprimer sur les 2 700 milles nautiques (4 345 kilomètres) qui les séparent des Antilles. En solitaire, chaque participant devra trouver les ressources morales pour vivre cette aventure unique : une traversée de l’Atlantique dans un espace réduit et un inconfort total où seul compte le face à face avec soi-même.